Contact     

Le MI5 visé par des «révélations choquantes» sur sa gestion des données personnelles

Le MI5 visé par des «révélations choquantes» sur sa gestion des données personnelles
By: sputniknews Posted On: June 12, 2019 View: 0

Le MI5 visé par des «révélations choquantes» sur sa gestion des données personnelles

Le siège du MI5
© REUTERS / Peter Nicholls

Un service de renseignement britannique a violé la législation concernant la gestion des données personnelles, révèle l’organisation Liberty. L’étendue de ce problème que le MI5 «tentait de cacher» depuis 2016 est devenue évidente lors d’une audience du 11 juin à la Haute Cour de justice britannique.

Depuis l’adoption en 2016 de la loi IPA (Investigatory Powers Act), le Security Service (MI5) violait ses dispositions, révèle sur son site l’organisation de défense des droits de l’Homme Liberty qui conteste depuis 2017 cette législation en justice.

Les preuves de cette «violation flagrante» ont été présentées le 11 juin lors d’une audience à la Haute Cour de justice britannique. Il s’agit d’une série de 10 documents et lettres échangés entre le MI5 et l’Investigatory Powers Commissioner’s Office qui montre que le service de renseignement britannique conservait les données obtenues en conformité avec l’IPA de manière illégale.

En effet, cette loi oblige le MI5 à supprimer les données après un certain délai. Dans sa correspondance avec l’Investigatory Powers Commissioner, l’équipe juridique du service de renseignement indiquait qu’il était «très probable» qu’elles étaient conservées pendant plus longtemps.

«Ces révélations choquantes montrent comment, depuis des années, le MI5 gérait de manière inappropriée et illégale nos données, en les conservant alors qu’il n’avait pas le droit de le faire», a déploré Megan Goulding, avocat de Liberty.

Selon ces révélations, le MI5 était au courant de ces problèmes depuis 2016 mais continuait d’obtenir des mandats de surveillance. Mme Goulding a indiqué que le service de renseignement «tentait de cacher» ce problème en fournissant de «fausses informations» à l’Investigatory Powers Commissioner.

«Il est inacceptable que le public ne prenne connaissance que maintenant de ces violations graves après que le gouvernement a été obligé de les dévoiler durant le procès mené sur l’initiative de Liberty», a-t-elle ajouté.

L’Investigatory Powers Act a été adopté en 2016 avec pour but de rendre plus transparent le système de surveillance dont les abus avaient été dévoilés par Edward Snowden. Mais selon Liberty, cette loi a légalisé les pratiques dénoncées par le lanceur d’alerte américain.

L’IPA autorise notamment les services de renseignement à intercepter les communications en ligne et à garder ses données même si les personnes concernées ne sont soupçonnées d’aucune infraction.

Read this on sputniknews
  Contact Us
  sacko Ltd.

67/2 Lorem Ipsum

Tel : + (xxx) - 8XX XXX
Mail : [email protected]
Business Hours : 9:30 - 5:30

  Follow Us
Site Map
Get Site Map
  About

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit. Excepturi, dolores, quibusdam architecto voluptatem amet fugiat nesciunt placeat provident cumque accusamus itaque voluptate modi quidem dolore optio velit hic iusto vero praesentium repellat commodi ad id expedita cupiditate repellendus possimus unde?